manoir header

Recherche au Manoir

gisc

Cuisine du terroir

La Soupe aux orties

La veille, faire tremper les fèves dans l’eau froide. Le lendemain faire bouillir une marmite d’eau salée, y jeter les légumes lavées, épluchées et coupées en morceau ainsi que les orties. Laisser cuire 40 mn et mouliner la soupe. Crémer légèrement au moment de servir. Cette soupe peut s’accompagner de tranches de pain (au levain) au Grataron* et de tranches de jambon cru de montagne. Le Grataron est un fromage de chèvre au lait cru (pâte pressée non cuite, affinage en cave 3 semaines minimum) de Monfort.

soup

Le Cake aux herbes sauvages

Les deux recettes (de Mme Marie-Claude & Elodie Clarey) ci-dessous ont obtenu le « prix du public » lors du 1er forum du goût à Pralognan-La-Vanoise, en 2005. Cueillir un bon panier de jeunes pousses de chénopode Bon Henri (épinards sauvages), d’oseille, de feuilles de Plantin, d’orties pour obtenir un bol (une fois blanchies). Ingrédients : Un bol d’herbes sauvages – 200 g de farine – 3 oeufs – 20 cl de lait - 20 cl d’huile d’ olive – 2 cuillères à soupe de moutarde – 1 paquet de levure chimique – sel, poivre et noix de muscade. Mélanger tous les ingrédients suivant la recette habituelle du cake et y incorporer les herbes. Mouler dans un moule à cake et cuire à four chaud 180°c (Th 6) pendant 20/25 minutes. Démouler & servir froid en mise en bouche.

bowl

Canapés de Polenta

Cette recette (de Lise-Marie FAVRE et Fabien BRIQUET) a obtenu le « prix de dégustation » lors du 3ème forum du goût à Pralognan-La-Vanoise en 2007. La veille, cuire la polenta (fine) la veille dans 3 fois et 1/2 son volume d’eau salée et poivrée, avec 1 tablette de bouillon boeuf ou volaille. Verser la préparation sur une tôle, égaliser à 1/2 cm d’épaisseur. Le lendemain, découper de petites formes avec un emporte-pièce, les garnir au choix de saucisson, tomates, oeufs de caille, fromage et pour la couleur décorer avec fleur d’ail sauvage, thym, serpolet, grains de maïs,graines de cumin, etc… tenus avec un petit pic en bois.

meat

Le Farçon

La veille, couper le pain et le mettre à tremper dans un mélange de 2 litres d’eau bouillante sucrée, dans laquelle on délaye le safran. Mettre à macérer les raisins dans du rhum parfumé de noix de muscade et d’épices. Le matin, ajouter à la préparation 5 œufs. Amalgamer le tout en l’écrasant avec une fourchette jusqu’à ce que la masse devienne bien moelleuse. Verser la préparation dans un moule caramélisé et mettre au four en parsemant quelques noisettes de beurre sur le dessus ou faire dorer directement à la poêle. Servir chaud de préférence.

Copyright © 2018 MANOIR DE BELLECOMBE. All Rights Reserved.